LUMINAIRES ESTHÉLUX

 

 

 

I /  P R E S E N T A T I O N    D E S    L U M I N A I R E S    E S T H É L U X

Ancienne gamme de luminaires Projélux des années 70, les Esthélux avaient été fabriqués spécialement à l'occasion des Jeux Olympiques de 1968 à Grenoble.

Le quartier Olympique en était équipé en très grande partie à l'époque.

Ils ont été fabriqués en 1966 et installés en 1967.

Dans un article du fabricant  Mazda-Projélux, un Esthélux avait été mis en exposition puis ce modèle a par la suite été vendu sous le véritable nom "Esthélux".

 

Deux tailles d'Esthélux étaient disponible pour répondre au mieux aux attentes des collectivités : 

- L'Esthélux 125 : pour l'éclairage des chemins, petites rues, lotissements, ...

- L'Esthélux 400 : pour l'éclairage des  grandes voies de circulation, autoroute, avenues, boulevard, parkings, ...

 

Contrairement à la gamme de luminaires EPA, il n'y a jamais eu d'Esthélux 250.

 

D'autres villes se sont équipées en grande partie d'Esthélux comme Béziers, Martigues ou encore Le Puy en Velay.

 

 

 

Cliquez sur les photos pour agrandir


II /  L E S    D I F F E R E N T S    M O D E L E S    E T    L E U R S    T Y P E S    D E    S O U R C E S

Ci-contre, un petit tableau regroupant les tailles d'Esthélux existantes avec les types de lampes à utiliser :


Cliquez sur la photo pour agrandir


III /  F I X A T I O N S    D E S    L U M I N A I R E S

Les luminaires Esthélux se fixent grâce à des crossettes nommées FV et FL ou des consoles.

Pour être fixé en top de mât, il est nécessaire d'utiliser une crossette FV 01.

Pour être fixé en Latéral, il faut utiliser des crossettes FV ou des consoles.

Des capots (à visser au sommet des crossettes), permettent d'apporter un finition supplémentaire et de masquer la crossette. Deux tailles de capots existent, les 125 et 400 selon le luminaire choisi.


Cliquez sur la photo pour agrandir

 



IV /  A U T R E S    V E R S I O N S

D'autres versions d'Esthélux ont également existé.


- L'Esthélux 400 avec verre plat que l'on retrouve dans un quartier de la ville de Dole (39). De nombreuses questions se posent quant à la fixation de ce dernier.

C'est la seule commune ou j'ai pu en croiser.

 

- L'Esthélux 400 spéciale avec queue qui est un modèle que j'ai souvent rencontré sur des ponts (Roanne et Noirmoutier). Il existe d'ailleurs un article concernant celui de Noirmoutier où il est écrit que ces Esthélux étaient équipés de deux lampes.

On en trouvait également dans les villes de Béziers, Montmélian, Vénissieux ainsi qu'à l'université de Picardie à Amiens.

Ces modèles rares, on peut être été fabriqué pour le pont de Roanne.

 

- L'Esthélux 400 à double foyer (Esthélux 402) est un modèle spécialement étudié pour l'éclairage de la rocade de Bordeaux. Le système à deux lampes permettait de faire des économies aux heures "calmes" de la circulation. Il y en avait sur 40 kilomètres avant. Plus de 1000 modèles on été fabriqués en tout.

Actuellement, un grand nombre de ces luminaires n'y sont plus suite au travaux d'élargissement de la rocade Sud et aux économies d'énergies.

 

 


Cliquez sur les photos pour agrandir


Dole (39)

Pont du Coteau, Roanne (42)

Béziers (34)


1000 ko
Doc1.pdf

Article MAZDA-PROJÉLUX

1971 Pont de Noirmoutier


460 ko
Doc2.pdf

Article MAZDA-PROJÉLUX

1980 Rocade de Bordeaux

Échangeur 4 : Bordeaux- lac (33)

V /  LA PETITE GALERIE PHOTOS

GIBERVILLE 14 - Esthélux 125 avec et sans vasque

SAINT TROPEZ - Esthélux 400 nouvelle et ancienne version avec et sans vasque

 StreetLight by K

  créé par Kévin H.